Ardennes 505PIR ASBL

Ardennes 505PIR ASBL

Club de reconstitution du 505PIR de la 82nd Airborne WW2
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Présentation
Lun 26 Juin - 16:56:10 par Togglerope

» tente squad
Dim 23 Avr - 13:23:46 par djimmy

»  Renouvellement de l'adoption de tombes au Cimetière américain H4
Dim 16 Avr - 14:38:24 par Sgt Kubiak

» Marche 82nd 18 fevrier 2017
Sam 4 Mar - 14:30:14 par Sgt Kubiak

» In the Footsteps of the 82nd Airborne Division 2017
Ven 3 Mar - 22:49:09 par Togglerope

» Chemise officier coton
Jeu 26 Jan - 15:11:18 par J P Wilson

» Le mois de JANVIER commence super bien
Dim 22 Jan - 13:23:55 par Sgt Kubiak

» First Goyas Remembrance Walk - samedi 7 janvier 2017
Sam 21 Jan - 14:08:13 par Sgt Kubiak

» 1er marche du 551st et hommage à Dick Field
Sam 21 Jan - 13:57:05 par Sgt Kubiak


Partagez | 
 

 historique de la 82ème airborne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Togglerope

avatar

Messages : 195
Dollar : 1834
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 47
Localisation : Filot

MessageSujet: historique de la 82ème airborne   Mar 5 Mar - 21:58:07


82nd airborne division "All American"

Organigramme :

Infantrie :

325th glider infantry regiment
504th parachute infantry regiment
505th parachute infantry regiment
508th parachute infantry regiment

Artillerie :

319th glider field artillery battalion
320th glider field artillery battalion
376th parachute field artillery battalion
456th parachute field artillery battalion

Special troops :

82nd airborne signal company
782nd airborne ordnance company
407th airborne quatermaster company
307th airborne engineer battalion
307th airborne medical company

Historique

Le numéro 82 avait été attribué par le passé à une division d’infanterie.
Cette unité avait été formée le 25 août 1917 au camp Gordon, constituée de soldats issus des 48 états Américains, elle reçut symboliquement le surnom de "All American". Elle fut transportée en France et engagée dès le printemps 1918 dans les offensives de Toul, puis de Saint-Mihiel. Après la Grande guerre, la division fut affectée à la réserve.


Ce n’est que le 25 mars 1942 que la 82e DI fut reconstituée au Camp Claiborne en Louisiane, sous les ordres du gen. Bradley. Initialement unité d’infanterie, elle fut transformée en août en première division aéroportée de l’armée américaine.


Méditerranée – Husky, Avalanche, Shingle

Le 10 mai 1943 :
la 82e a/b débarqua en Afrique du Nord, à Casablanca. Elle fut cantonnée à Oudja, où elle mena un entraînement intensif en vue de sa participation à l’opération Husky.
le débarquement en Sicile.
Le 9 juillet, le 505th PIR fut la première unité américaine à effectuer un parachutage en situation de combat. Sautant à proximité de Gela, le Combat Team 505 parvint à se constituer en groupes de combat une fois au sol, malgré la dispersion.
Le col. Gavin défendit ensuite la crête de Biazza, interdisant à la division Herman Goering les approches de la tête de pont créée par le débarquement. Le soir du 11, la DCA alliée ouvrit le feu sur les avions qui transportaient les renforts parachutistes du 504th PIR, cette erreur tragique se soldat par 23 avions abattus, et 81 parachutistes morts.
Toutefois, la 82e a/b reprit sa route à l’avant-garde de Patton, jusque Trapani et Castellmare.
En 5 jours, elle fit 23.000 prisonniers, rapatriée en Tunisie pour être rééquipée, elle fut renvoyée en Sicile jusqu’en septembre.

Le second engagement de la 82e a/b eut lieu au cours de l’attaque contre Salerno.
opération Avalanche, le 13 septembre, le 504th Combat Team attaqua en direction de Paestum.
Le lendemain, ce fut au tour du 505th PIR d’être parachuté.
Tout au long de septembre – octobre, la 82e a/b combattit dans le secteur de Salerne, et fut la première unité alliée à entrer à Naples.
Elle continua ensuite à progresser jusqu’au Volturno, avant d’être rapatriée en Grande-Bretagne, à l’exception du 504th PIR, celui-ci combattra encore à Anzio (opération Shingle) jusqu’en avril 1944, avant de rejoindre le restant de la division.


Normandie – Overlord

Revenue en Grande-Bretagne, la 82e a/b fut renforcée des 507th et 508th PIR.
Fin mai, elle se vit attribuer la mission de sécuriser les sorties d’Utah Beach vers l’intérieur des terres, elle devait pour cela capturer Sainte Mère Eglise, Chef-du-Pont, et les passages du Merderet.

Le 6 juin, vers deux heures du matin, les premiers parachutistes commencèrent à sauter sur le Cotentin, malgré l’éparpillement et les pertes, cette première vague parvint à occuper à l’aube Sainte-Mère-Eglise et à tenir la ligne du Merderet, une tête de pont étant établie à la Fière.
Dans la journée, elle fit jonction avec la 4e DI qui venait de débarquer sur Utah et la 101e a/b, installée au nord de Carentan.
Le lendemain, le 325th GIR arrivait en renfort.
Le 9 juin, les positions tenues étaient sécurisées et la 82e a/b pouvait se lancer à l’assaut.
Elle se dirigea vers le nord, et repoussa la 243. ID allemande au terme de difficiles combats.
A compter du 14, elle progressa vers l’ouest, sur le flanc sud du 7e Corps, elle établit une tête de pont sur la Douve à Saint-Sauveur-le-Vicomte, permettant à la 9e DI de pousser jusqu’à Barneville et couper ainsi la péninsule en deux.
A compter du 3 juillet, la 82e a/b combattit dans l’enfer de la guerre des haies.
Toujours au sein du 7e Corps, elle progressa difficilement vers La Haye du Puits, parvenant à s’emparer de la côte 131 au nord-est de son objectif. Cependant, à partir du 8 juillet, elle fut retirée de la ligne de front et ramenée en Grande-Bretagne.
Au cours des combats en Normandie, elle avait perdu 5.436 soldats, dont 1.142 tués.


Pays-Bas - Market-Garden

17 septembre 1944 – la 82e a/b saute sur les environs de Grave.
La 82e a/b fut ensuite sélectionnée pour participer à l’opération Market-Garden, tentative audacieuse de Montgomery qui cherchait à saisir des points de passage sur le Rhin et contourner ainsi les défenses allemandes.
Dans le cadre de l’opération, les objectifs de la division étaient de saisir des ponts au-dessus de la Meuse et de la Waal, et de tenir les hauteurs entre Nimègue et Groesbeek.
L'après-midi du 17 septembre 1944, la 82e a/b effectua son quatrième assaut parachutiste. Le regroupement fut rapide et le pont sur la Maas, à Grave, fut capturé le jour même.
Toutefois, la progression vers le nord, en direction d’Arnhem, fut beaucoup plus difficile, les Allemands ayant eu le temps de se regrouper.
Le 20, l’assaut sur la Waal, à Nijmegen, fut héroïque, le 505th PIR attaqua l’extrémité sud du pont, tandis qu’une force combinée du 504th PIR et du 307th Engineers, en barges, tentait de traverser la rivière.
La première vague connut des pertes de 50%, mais le pont tomba aux mains des parachutistes.
L’effort de la 82e a/b permit à la Guards division de passer la rivière et progresser vers Arnhem.
Malgré les efforts de l’ensemble des troupes engagées, l’opération Market-Garden fut un fiasco total.
L’offensive fut suspendue fin septembre, et la 82e a/b occupa des positions défensives jusqu’au 11 novembre, date à laquelle elle fut envoyée en repos dans les environs de Reims.

Ardennes – Wacht am Rhein

Janvier 1945 :
Dans les Ardennes, des soldats de la 82e a/b progressent derrière un char.
Lorsque la contre-offensive des Ardennes déferla sur les lignes américaines, seules les deux divisions aéroportées, les 82e et 101e a/b étaient disponibles en réserve.
La 82e a/b fut donc immédiatement tirée de son repos et expédiée à Werbomont, en Belgique, où elle arriva au soir du 17.
Le 19, elle occupa des positions défensives le long de la Salm.
Entre le 21 et le 24 décembre, elle combattit durement autour de Cheneux.
Le 325th GIR captura Regne, au cours des combats, avant de devoir abandonner la ville sous la pression de la 2. SS-PzD, il mit la main sur des plans allemands du plus haut intérêt stratégique.
La 82e a/b fut également engagée dans la défense de Fraiture, mais dut abandonner la position devant la supériorité numérique de l’adversaire. Elle parvint finalement à arrêter la progression des colonnes blindées allemandes sur la ligne de la Salm, au prix de combats meurtriers.
Les combats sur la Salm se poursuivirent jusqu’au 11 janvier, a cette date, la 82e a/b fut relevée et déplacée en direction de la ligne Siegfried.
A partir du 26, elle progressa en direction de Bullingen, et perça la première ligne de défenses.
Début février, elle prit le chemin de la Rur, sur laquelle allait commencer l’opération Grenade, mais fut retirée du front avant le commencement des opérations.

Allemagne

A partir du 30 mars, la 82e a/b fut positionnée sur la berge occidentale du Rhin, à Cologne.
Dans la nuit du 6, une compagnie fut expédiée de l’autre côté du fleuve et parvint à occuper le village de Hitsdorf, mais une contre-attaque massive l’obligea à retraverser.
Au cours des semaines suivantes, la « All Amercan » patrouilla la région, recevant la reddition des villes de Lulsdorf, de Langel, de Zundorf et de Niederkassel.
La division fut ensuite transportée au sud-est d’Hamburg.
Le 30 avril, le 505th PIR traversa l’Elbe à hauteur de Bleckede par un assaut amphibie, il fut suivi le lendemain par le 504th PIR puis par le 325th GIR le 2 mai, ce même jour, le commandant de la 82e a/b, le gen. Gavin, reçut la reddition de la 21e Armée allemande commandée par le gen. Von Tippelskirch, à Ludwigslust, avec lui, c’est 150.000 soldats allemands qui partaient en captivité.
Après la capitulation de l’Allemagne, la 82e a/b fut envoyée en occupation à Berlin, au côté de la 11e DB britannique et de la 5e division de Cosaques soviétique, elle y joua le rôle de garde d’honneur des Etats-Unis.

Au cours de ses différentes campagnes, la 82e a/b déplora 3,218 tués, et plus de 15.300 disparus.
Elle fut l’une des rares unités à ne pas être dissoute à la fin de la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
historique de la 82ème airborne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Letavia - reconstitution historique des Bretons fin Ve
» Trouver un fait historique à partir de 3 indices
» historique de l'orthodontie
» Historique de la formation des témoins de Jéhovah
» Du sang sur Rome: roman policier historique captivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ardennes 505PIR ASBL :: ZONE OUVERTE A TOUS - FREE ZONE :: DISCUSSION GÉNÉRALE - GENERAL DISCUSSION-
Sauter vers: